pompe a chaleur

La pompe à chaleur est actuellement très répandue. Elle vous permet de jouir pleinement de votre intérieur, même pendant les périodes hivernales durant lesquelles il fait très froid. C’est grâce à son côté économique et respectueux de l’environnement qu’elle a séduit une grande partie des ménages. Le gouvernement encourage et facilite également son installation. En effet, les pompes à chaleurs carburent grâce à l’énergie verte.

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur, c’est l’assemblage entre un évaporateur, un compresseur, un condensateur et un détendeur. Ces différentes parties de l’appareil sont indispensables pour pouvoir assurer le processus de conversion de la chaleur puisée en une chaleur qui viendra réchauffer votre logement. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur n’est pas compliqué. Elle fonctionne grâce aux énergies qui l’entourent. Cela peut être de l’eau, de l’air ou le sol lui-même. Elle va puiser de la chaleur dans ces sources d’énergie gratuites, ensuite elle ira restituer cette chaleur puisée dans toute la maison. Tout cela se fait sous circuit fermé à l’intérieur duquel un liquide frigorigène dans un état liquide ou même gazeux circule en continu.

Si on entre un peu plus dans les détails, la pompe à chaleur va dans un premier temps puiser de la chaleur dans une source. Cette chaleur puisée prend la forme de calories que l’on appellera température froide. Grâce à son système, l’appareil va transformer ces calories en gaz en se servant du liquide frigorifique. Par la suite, ce gaz va être compressé afin de permettre une augmentation de la chaleur. Et pour finir, la chaleur sera distribuée dans toutes les pièces de la maison à l’aide des ventilo-convecteurs ou bien directement par le chauffage central. Vous pourrez augmenter la chaleur en fonction de vos besoins.

La consommation électrique d’une pompe à chaleur

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, une pompe à chaleur ne consomme pas beaucoup d’électricité. Sa consommation est nettement inférieure à celles des autres appareils de chauffage tels que le radiateur, les panneaux rayonnants ou encore les climatisations réversibles. Soit un autre avantage en faveur de la pompe à chaleur. Toutefois, il est bon de préciser que toutes les pompes à chaleur n’ont pas la même consommation d’électricité. Mais en moyenne, il est estimé que la consommation de ce type d’appareil se situe entre 35 et 51 Wh/m².

Il faut noter que la consommation électrique d’une pompe à chaleur est déterminée principalement selon le COP, ou coefficient de performance de la machine. Plus ce coefficient de performance est élevé, moins la pompe à chaleur sera énergivore. Ce COP est le rapport entre la chaleur produite et la consommation d’électricité de l’appareil de chauffage. D’autres points sont également à prendre en compte pour déterminer la consommation d’une pompe à chaleur. Ces points sont notamment la zone d’implantation de l’appareil ainsi que son entretien. En effet, les pompes à chaleur installées dans les régions tempérées consomment moins. Il est bien connu que si on prend bien soin d’un appareil, quel qu’il soit, il fonctionnera toujours correctement. De fait, une petite défaillance pourrait engendrer une consommation électrique anormale.

5/5 - (1 vote)
Article sponsorisé
Article similaire